Carnet de route, liste des récits

04 décembre 2008 : Angkor, premier jour

Aujourd'hui, on s'envole pour... Siem Reap. C'est à quelques kilomètres au Sud d'Angkor, ancienne capitale Khmère classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Et, après avoir visité on comprend bien pourquoi : si le classement des 7 merveilles du monde était à refaire, je classerais incontestablement Angkor dedans !

Pour se déplacer, tout le monde prend un tuk-tuk. Ca coûte environ 15 dollars la journée (à diviser en 4 pour nous) : c'est donc pas cher et vraiment indispensable. Il nous a été conseillé par le chauffeur de taxi, il parle anglais : on verra bien ce que ça donne. C'est parti : direction Angkor pour 3 jours de visite des lieux (oui, tout ça !).

Nous décidons de nous réserver les plus grandes merveilles d'Angkor pour un autre jour que le premier, lorsque l'on aura mieux appréhender la culture Khmère et la signification des personnages et dieux. D'autant plus qu'on a eu un trajet en avion ce matin, donc nous n'avons plus que l'après-midi pour ce premier jour de visite : pas le temps de s'attaquer au gros poisson. On est parti pour faire la suite de petit circuit (tel que décrit dans le guide du routard), mais... à l'envers.

Le premier temple visité est Prasat Kravan. C'est un temple minuscule comparé à certains autres (mais ce n'est que plus tard qu'on se rendra compte de la vraie valeur de "minuscule"). Ca n'est effectivement pas très grand, mais la structure en impose déjà par elle-même. Ca ne semble pas super bien conservé, mais les gravures à l'intérieur sont tout de même bien visibles !

Deuxième temple : Srah Srang. Pas bien grand non plus, mais une jolie vue de lions qui veillent sur le bassin de protection entourant le temple.

Déjà le deuxième temple, et, bien évidemment, on se fait harceler par les vendeurs qui ont des t-shirts, livres, bracelets et autres à refiler. Je me laisse tenter par un livre, 6 dollars (après négoce) pour un guide durant 3 jours, c'est pas cher. On se rendra compte plus tard que c'est des photocopies : bah oui, un livre National Geographic à 6 dollars, faut pas rêver... Mais il faut reconnaître que c'est tout de même sacrément bien fait (difficile de se l'imaginer au début).

Le troisième temple que l'on visite s'appelle Bantéay Kdei. Le chauffeur nous dépose d'un côté et nous dit qu'il nous récupère de l'autre : "si tu veux !". On comprend assez vite pourquoi : avec celui-là, on commence à se rendre compte de la valeur du mot "minuscule" du premier temple. En effet, la structure du temple en elle-même fait tout de même 321*26 mètres ! Elle est entourée d'un mur d'enceinte extérieur de 700*500 mètres : on n'est plus dans la même catégorie. Le tout est vraiment impressionnant ! Tout n'est pas en très bon état, mais on sent l'ancienneté de la magistrale structure quand on voit la nature reprendre ses droits (encore une photo). Pas mal de scènes du film Tomb Raider ont été filmés à Angkor, vous vous souvenez peut-être de cet arbre ? Bref, ce temple est magnifique, on reste même émerveillé lorsque l'on en sort !

On en aura profité pour s'arrêter entre-nous, juste pour discuter dans ces lieux magiques. Cette fièvre nous prendra assez souvent durant les 3 jours de visites : sur les marches d'un temple, au pied d'un arbre géant aussi haut qu'un gratte-ciel, au milieu de la forêt Angkorienne, au sommet d'un temple-montagne où l'on a l'impression de toucher le ciel. Ca peut sembler bizarre, mais ça nous plaît : on est en vacances, on est pas stressé, on a le temps, donc on en profite un maximum. Certains arrêts feront également l'objet de pauses photos (notamment celui de l'arbre géant).

Trève de récit, nous finirons les visites d'aujoud'hui avec un quatrième temple : celui de Phnom Bakhèng. Ce temple-montagne de 5 étages qui domine une grande colline de 70 mètres de haut fut le premier temple construit sur le site en 900. Une superbe place à touristes pour voir le coucher du soleil, qui, il faut l'avouer nous aura un peu déçu et un peu caché par des arbres aussi (on était habitués à mieux en pirogue sur le Mékong !).

Les visites, c'est terminé : il est temps de rentrer. Ce fut long et parfois éprouvant (qu'est-ce qu'on peut marcher en une journée !), mais c'était quand même génial. Etant donné que le chauffeur de tuk-tuk était vraiment sympathique et qu'on l'a bien aimé, on lui demande de nous reprendre les 2 jours suivant.

Le soir, on se promène en ville en passant dans le quartier des bars et restaurants pour manger. Le repas n'était pas mauvais et le vin rouge non plus d'ailleurs ! En tant que bons français, nous l'avons bien apprécié après une si longue absence.

Enfin, vu que la fatigue ne nous guettait pas et qu'on était encore assez réveillé, on fera un Pictionnary "spécial nous" avec Clem et Thomas : en effet, les mots à trouver ressemblaient par exemple à "lampe de poche colonisatrice". Encore une bonne partie de rigolade donc.

Album photo : Angkor - Premier jour