Carnet de route, liste des récits

03 décembre 2008 : Paksé

Aujourd'hui, retour à Paksé car nous avons notre vol pour Siem Reap demain. C'est le chemin inverse : pirogue jusqu'au village, puis bus local en remontant la route 13 vers le Nord jusque Paksé. On arrive vers 13 heures, donc on a un peu le temps de visiter.

On mange, on va faire un tour dans le premier supermarché ouvert au Laos (c'est pas très grand !) pour s'approvisionner. Avec Thomas, on décide d'aller voir le musée d'arts, pendant que les filles vont faire du shopping et se reposer.

En chemin, on tombe sur le temple chinois indiqué par le guide du routard, cool ! Un peu plus loin, une fête foraine pas vraiment active car c'est l'après-midi. Les étales sont tout de même ouvertes (nourriture et vêtements principalement), mais pas les jeux. On y verra même une tripotée (plus de 100 personnes) de pom-pom girls et pom-pom boys (dont certains sans pompons) en train de répéter. Bref, on continue notre route jusqu'au musée, on entre. C'est vide... Quelqu'un allume la lumière, tout est écrit en lao. Petite vérification rapide dans la salle d'a côté : idem... Finalement on ne va pas le visiter ce musée, si c'est juste pour voir des photos sans aucune explication, non merci. Quelle déception. Dommage pour la vendeuse qui avait pré-déchiré ses 2 tickets : elle devait être contente de voir quelqu'un, car ça a l'air terriblement mort comme musée.

Nous rentrons donc vers notre hôtel en ayant le sentiment profond d'avoir vu tout ce qu'il y avait à voir à Paksé : c'est-à-dire à-peu-près rien du tout... Heureusement qu'on y reste qu'une demi-journée !

Tout n'est pas perdu, nous allons faire un tour à la fête foraine le soir ! Ce coup-ci, il y a de l'ambiance : fléchettes, jeux gonflables pour enfants, manèges, mini-grande roue, le choix est vaste. Pour notre part, nous irons sympathiser avec les locaux à coup de pare-choc dans les auto-tamponneusesOui Clem, je t'ai piquée ta phrase. (spéciale dédicasse à la voiture n°10).

Album photo : Pakse