Carnet de route, liste des récits

02 décembre 2008 : Don Khone

Aujourd'hui, nous allons visiter l'île. Comme on n'est pas du genre à rigoler quand on s'y met, on loue des vélos pour partir à l'aventure. Peu après, nous sommes partis !

Première destination : le sud de l'île afin d'aller voir les dauphins d'eau douce. Nous empruntons l'ancienne voie de chemin de fer... Grosse erreur : c'est remplit de caillasses et les vélos ne sont pas tout-terrain... Au bout d'une bonne heure, nous arrivons finalement a destination en ayant vraiment mal aux mains, certains même aux poignets. J'en garderai même des ampoules quelques jours.

Après l'effort, le réconfort : nous partons en pirogue (oui, encore) vers les eaux douces où vivent les dauphins. De bonne guerre, on doit payer le garde-côte cambodgien, même si on ne sait pas vraiment si on a passé la frontière un jour... Nous nous éloignons ensuite un peu de la côte, le piroguier éteint le moteur, la chasse peut commencer. Nous attendons calmement, sagement et dans un grand silence la venue des dauphins, assis dans notre pirogue. Du bruit, les voilà ! Trop tard... On a pas eu le temps de les voir. C'est tout de même la bonne technique : écouter leur bruit afin de les localiser. Nous les aurons aperçu un bon petit nombre de fois avant de rentrer au bercail, ce fut agréable et reposant.

Deuxième destination : les chutes d'eaux à l'ouest de l'île.

Il est temps de reprendre nos vélos et continuer notre petit tour. Une chose est sûre : nous ne prendrons pas le même chemin cabossé pour revenir ! Nous avons bien fait, les autres chemins sont à-peu-près plat, pour notre plus grand bonheur. En route, nous trouvons... Une plage de sable fin. Oui, vous avez bien entendu ; on ne sait pas trop d'où elle sortait, mais nous nous y sommes arrêtés pour prendre une pause. Nous y croiserons pour une x-ième fois un routard pas perdu, qui allait presque aussi vite à pied que nous à vélo (nos pauses détente étaient en effet assez longues).

Nous arrivons en début d'après-midi. Encore un bon endroit pour faire une pause, manger à l'ombre des arbres (et même faire un petit somme dans un hamac pour certain). Les chutes sont plutôt impressionnantes, on s'attendait un peu plus à une cascade ou quelque chose de ce style, pas vraiment. Nous ne sommes pas déçus pour autant !

Troisième destination, ou plutôt "étape" : un temple sur le chemin du retour. Des boeufs et poules glanant dans le pré, une grande allée, un bâtiment de prière au bout. Le reste ressemble plutôt à un petit village à l'intérieur de l'enceinte du temple. On y verra des enfants jouer à... La pétanque, on voit ici l'héritage de la colonisation française !

Nous rentrons ensuite à notre hôtel, car nous avons mérité une bonne douche (froide !). Cependant, la journée n'est pas finie et nous reprenons ensuite nos vélos pour faire un tour sur l'île voisine : Don Det. Nous suivons donc le chemin longeant le Mékong d'un côté et les champs de riz ou villages de l'autre. Tout est authentique, jusqu'au cochon attaché à un poteau au bord du chemin. On a vraiment apprécié.

Après cette ballade, nous nous retrouvons sur le pont entre les deux îles pour admirer encore une fois le coucher de soleil sur le Mékong. Décidément, on ne s'en lasse pas !

Album photo : Don Khone